· 

Un fabuleux road trip en Turquie

Pour être honnête notre enthousiasme d'avant départ a été un peu entaché par le contexte de guerre avec la Syrie dans lequel nous sommes partis...A la joie de partir s'est rajouté l'anxiété, le dégout et surtout la tristesse de la situation... Mais comme souvent, et heureusement même si ce propos peut paraitre un peu égoïste, nous avons vite laissez cela derrière nous pour profiter à fond de ce magnifique pays qui ne nous a réservé que de très agréables surprises....

Nous sommes partis 16 jours en famille pour un road trip entre Istanbul et Izmir. Difficile de résumer ce voyage si riche en rencontres et découvertes. 
Commençons par nos 5 coups de coeur et je reviendrai par la suite sur certaine région plus dans le détail...

 


Istanbul, la ville aux 3000 mosquées

Quel plaisir de redécouvrir cette ville mythique que j'avais déjà visité il y a maintenant une vingtaine d'années. J'ai l'impression que la ville a peu changé (mais ma mémoire manque peut être un peu de précision, je l'avoue) et tant mieux ! Il s'en dégage toujours une atmosphère hors du commun avec ses mosquées émergents de partout, ces journées rythmées par l'appel à la prière, ce calme dans certains quartiers et cette effervescence dans d'autres...

On pourrait y passer facilement une semaine et 3 jours me semblent être un minimum, même si en partir est toujours un déchirement...


La Cappadocce, notre vraie coup de coeur

Comme souvent pour ce genre d'endroit où l'on a entendu tant de choses, et souvent beaucoup de bien, j'y allais avec une légère appréhension d'être déçue par ce lieu dont j'attendais tant...

Mais il en fut tout autrement.

Sans doute que les ingrédients: météo, période moins touristique, anniversaire de Ninon sur ces dates ont contribué à cet enchantement mais difficile je pense de ne pas être sous le charme de cet endroit, qui n'est comparable à aucun autres paysages déjà connus.

La région regorge de découvertes fantastiques entre les multiples possibilités de randonnée dans ces paysages surréalistes (je reviendrai sur le sujet de la rondo plus tard), les villes souterraines dont la visite (si tant est qu'on ne soit pas claustrophobe) est vraiment impressionnante, la découverte de l'artisanat local, les petites adresses authentiques qu'il faut savoir dénicher, le programme est riche et varié !

Et encore plus peut être que pour Istanbul, le départ de cette région a été difficile, même s'il nous attendait encore de nombreuses belles découvertes plus tard. 

 


Kas, une étape de charme sur la côte sud

Kas est un petit port de pêche blotti entre mer et falaise, à 3 heures d'Antalya, et là aussi, quelle belle découverte ! Loin de la côte bétonnée qu'on peut trouver vers Antalya (même si le viel Antalya nous a bien séduit pour une courte étape), Kas est une charmante station balnéaire restée relativement authentique (bien qu'assez touristique tout de même) aves ses rues pavées, sa jolie place centrale et ses maisons de style ottomans. Ses plages de galets sont sympathiques mais c'est surtout les diverses possibilités d'excursion en bateau qui font la différence. Nous nous sommes rendus sur l'île de Kekova, qui abrite de nombreux tombeaux lycéens ensevelis sous la mer, ainsi qu'à Kalekoy, superbe petite ville surmontée des ruines d'un ancien château. La mer est cristalline (et encore très bonne pour la période) et on a fait différents stops pour faire du snorkelling en plongeant du bateau, vraiment une belle journée...

La région regorge aussi de sentiers de randonnées (souvent sur des voies lycéennes,) et de magnifiques visites (notamment Arykanda, une sublime ville antique perchée à flanc de montagne que malheureusement nous n'avons pas eu le temps de visiter).


Pamukkale, une curiosité géologique à ne pas manquer

Alors là aussi, je contextualise mes propos car je pense que nous avons découvert le lieu dans des conditions exceptionnelles et quand je vois les photos des touristes estivaux, je ne pense pas qu'ils en gardent le même souvenir que nous. Il n'y avait que très peu de visiteurs à cette saison ce qui nous a permis d'apprécier vraiment les lieux, de se baigner tranquillement, et de faire de belles photos...Pamukkale, surnommé le "château de coton", résulte du ruissellement des sources chaude sur la roche, formant des bassins d'eau turquoise dans la roche calcaire, un paysage vraiment surprenant et de toute beauté...

Nous avons poursuivi cet après-midi par une longue baignade dans la piscine de Cléopatre, où la aussi nous avons pu profiter d'un bain dans une eau chaude et pétillante, d'une limpidité incroyable...

Et pour conclure la journée en beauté, nous avons assisté à un coucher de soleil hallucinant, le ciel rougeoyant se réflétant dans l'eau des bassins...


Le lac Bafa, une beauté authentique loin des sentiers touristiques...

Nous cherchions comme dernière étape pour conclure ce beau voyage un lieu calme pour se poser et n'étions pas tentés par Bodrum ou Izmir, qui auraient pourtant pu faire l'affaire en termes de situation géographique.

Nous avons été servi ! A Bafa, le temps semble s'être arrêté, encore plus sans doute à cette période sans le moindre touriste...

L'ambiance y est presque mystique et invite au repos.

Nous avons beaucoup profité de notre logement en bord de lac et de la gentillesse de nos hôtes (hommes comme animaux) mais avons aussi visité le site archéologique qui se trouve dans un cadre enchanteur en bord de mer.

Nous avons manqué de temps pour randonner mais ce que nous avons aperçu lors nos déplacements en voiture donnait très envie. Les bords du lac laissent vite place à une région montagneuse avec la montagne Latmos en décor et ses paysages mêlant rocailles et verdures très impressionnants : un vrai paradis pour les randonneurs.

Écrire commentaire

Commentaires: 0