· 

Un week-end seule avec mon fils à Bruxelles

Offert pour son anniversaire le 22 mars dernier, nous voilà partis le 9 mai en route vers Bruxelles, une destination proche, simple, pas chère, et vraiment sympa avec un enfant.

Nous avons voyagé avec IZY, (l'équivalent du Ouigo pour Thalys), un moyen ultra économique (49€ l'aller/retour à 2, qui dit mieux ?) de rejoindre en 2h30 la capitale Belge.

Le choix de l'hôtel (Radisson Red hôtel) a fortement contribué à la réussite de notre week-end. Je crois que mon fils aurait pu y passer 48h sans sortir... Et j'avoue que moi aussi, plutôt adepte en temps normal des Airbnb, ai particulièrement apprécié l'endroit. Tout neuf, moderne, avec des espaces communs hyper design et conviviaux (babyfoot, billard, tables connectées...), un coin restau très sympa et des chambres magnifiques dans un décor de BD (comme tout le reste de l'hôtel d'ailleurs). Il est situé un tout petit loin du centre ville (le métro est juste à côté et le centre reste quoiqu'il arrive accessible à pied) mais on y vit une vraie expérience et ça vaut vraiment le coup !

Au programme de la 1ère journée, balade à pied dans la ville, découverte de l'impressionnante Grand Place dont la beauté architecturale ne peut pas laisser de marbre. Le monde et l'animation étaient au rendez vous car nous y étions (sans le savoir) le week-end d'une grande parade (si j'ai bien compris il s'agissait d'un rassemblement européen d'associations qui défilaient sur le thème de la différence). On a admiré les nombreux chars, c'était vraiment sympa.

Un peu de shopping (élément clef de tout voyage pour un enfant ;-)), petite pause goûter (glace et gaufre, on ne pouvait pas y couper) puis visite non loin de là du Manneken Pis (qui était à l'occasion de la parade déguisé), assez surprenant pour les enfants qui l'imaginent forcement beaucoup plus grand...

Nous sommes ensuite aller dîner à l'extérieur de la ville (c'était un peu une expédition pour y arriver) dans un lieu assez atypique: le Nemo un restaurant asiatique au cadre bien étonnant, au rez de chaussée d'une école de plongée ! On y déguste ses plats (très bons et très copieux) en regardant les plongeurs évoluer dans la fosse. Les prix sont légèrement élevés mais l'environnement est bien agréable donc on l'oublie vite.
Retour en taxi à l'hôtel car après cette première journée, on en a plein les jambes...et on appréciera particulièrement la taille et le confort de notre grand lit.

2ème journée qui n'aurait pas pu mieux commencer avec un petit dej (2ème élément très important d'un voyage) incroyable ! Je découvre que c'est la fête des mères ce jour là en Belgique et me fais donc offrir une jolie fleur en origami. Puis on profite du buffet car on est pas près d'en refaire un comme celui-là. Un choix démentiel, que des produits frais, du salé, du sucré, oeufs, crêpes, gaufres, saumon (le meilleur que je n'ai jamais mangé..), fromage et jambon italien trop bons. Bref, on se dit qu'on va sans doute sauter le déjeuner...

On est d'attaque pour cette journée plus "culturelle" ! Le matin, l'Autoworld, un superbe musée situé dans un très beau lieu, les arcades du cinquantenaire. Super spacieux, agréable et bien organisé, il permet de traverser les époques différentes avec de magnifiques collections de voiture retraçant toute l'histoire de l'automobile de sa naissance en 1886 à nos jours. Mon fils (grand fan de 4 roues) était aux anges et j'avoue moi même (pas fan du tout de 4 roues...) avoir passé un super moment.

On enchaine directement avec l'Atomium, qui est un peu la Tour Eiffel belge. C'est un peu plus loin du centre mais assez facilement accessible en métro et ça vaut le coup ! La structure est impressionnante, la vue panoramique de la haute boule est belle (même s'il pleuvait ce jour là), la partie sur l'histoire de l'Atomium et de l'exposition universelle est super intéressante et pour couronner le tout, nous avons eu la chance d'y être pendant l'exposition temporaire de Magritte.

La visite finie, on repart à l'hôtel récupérer nos bagages et grignoter un petit plat (il va être 16h et le petit déjeuner commence malgré tout à nous sembler loin). On repart en taxi (timing un peu serré) pour reprendre notre Izy, ravis autant l'un que l'autre de ce bon week-end et de ces moments privilégiés passés ensemble.

J'ai déjà une commande pour le prochain anniv ;-)