· 

Les paysages français qui nous transportent en dehors de nos frontières

On parle de vacances et non de voyage quand on reste dans l’hexagone, mais pourquoi ? 

En France, le champs des possibles est immense et pour illustrer la diversité des paysages que l'on peut trouver dans notre beau pays, voici un petit tour de France des paysages exotiques, et pourtant bien français ! 


Les Orgues d'Ille-Sur Têt ou la Cappadoce en Turquie ?

Le site géologique et touristique de la commune d'Ille-sur-Têt, dans le département des Pyrénées-Orientales est un lieu unique en France, un paysage de cheminées de fées à la beauté fragile, éphémère. Il s'agit de falaises de sables et d’argiles que les pluies ont patiemment ciselées. L’érosion a travaillé comme un artiste, entaillant, incisant, sculptant la matière de balafres ou de stries pour donner à la roche cet aspect écorché, presque lunaire.
Un paysage qui ressemble énormément à l'incroyable région de la Cappadoce dans le centre de la Turquie (photo de droite), également d'une beauté saisissante, avec ses différentes vallées et ses cheminées de fée d'une grande variété.

 


Méandre de Queuille dans le Puy de Dôme ou Amazonie ?

Le méandre de Queuille dans le Puy de dôme est une immense boucle pour les uns, ou la tête d'une tortue pour d'autres, formée par la rivière Sioule. Cet écrin bleu ardoise, bordé d'une jungle verte, est surnommé "le Paradis" ou "l'Amazonie d'Auvergne". On croirait une toile de maître et ce n'est pas totalement une vue de l'esprit car c'est bien la main de l'homme qui l'a modelé.  

 

Il nous transporte facilement sur le Fleuve Amazone (photo du milieu), mais aussi au bord du lac Skadar, avec les méandres de la rivière Crnojevica au Monténégro (photo de droite).


Corse ou Grèce ?

La photo de droite se trouve en Corse, plus précisément sur la plage de Rondinara qui forme une anse parfaite entre Bonifacio et Porto-Vecchio. Une des plus belles plages de Corse, voire de France...

Sa ressemblance, de par sa forme en Omega, est bluffante avec la plage de Voidokilia, une plage en Grèce dans le Sud du Péloponnèse, magnifique aussi !

Deux plages à découvrir pour se croire dans le Pacifique, sans aller si loin...


Palais idéal du facteur Cheval dans la Drôme ou temple en Asie ?

Un peu un peu plus connu, ce qui n’enlève rien à son caractère exceptionnel ... un palais de rêve construit à Hauterives dans la Drôme par le facteur Ferdinand Cheval, un véritable autodidacte, qui a consacré 33 ans de sa vie à bâtir seul ce palais dans son potager, inspiré par la nature, les cartes postales et les premiers magazines illustrés qu’il distribue. Indépendant de tout courant artistique, construit sans aucune règle d’architecture, le Palais idéal a fait l’admiration des surréalistes et a été classé comme monument historique en 1969.

Il nous transporte en Asie et peut faire penser à de multiples autres palais ou temples mais on ne peut pas lui enlever sa ressemblance avec les temples Khmer d’Angkor au Cambodge.

 


Une île bretonne ou Croate ?

Sept îlots autour d’une mer intérieure aux eaux transparentes, des plages de sable blanc… Au large de Fouesnant, cet archipel ressemble aux paysages paradisiaques des pays tropicaux, et pourtant ce petit coeur se trouve bien en Bretagne, dans l’Archipel des Glénan dans le Finistère. Et de par sa forme, il peut s’apparenter à l’île de Galesnjak en Croatie (photo de droite), surnommée d’ailleurs “Lover’s island”.

 


Une chapelle au Puy en Velay ou Les Météores en Grèce ?

La photo de gauche se trouve au nord de la ville du Puy-en-Velay, dans la commune d’Aiguilhe connue pour son Rocher (ancienne cheminée volcanique) sur lequel se dresse une surprenante et magnifique chapelle, dédiée à saint Michel. 

Bien que différente (et soyons honnête un peu moins impressionnante tout de même), elle ressemble aux monastères des Météores en Grèce continentale, “des rochers envoyés par le ciel” comme le suggère l’étymologie du mot. Un endroit tout à fait hors norme !

 


Les falaises d'Ault ou de Douvres ?

Les falaises sur la photo de gauche se trouvent à Ault, dans la Somme. Vertigineuses et d’un blanc nacré, elles offrent un magnifique panorama.

En remontant un peu plus au Nord de la France et après une courte traversée en shuttle ou ferry, vous pourrez admirer leur pendant : les falaises de Douvres dans le Kent en Angleterre, tout aussi impressionnantes !


Le gouffre de l'Oeil doux ou un cénote dans le Yucatan ?

Le site français (photo de gauche) est celui de l’Oeil Doux, un impressionnant Gouffre, au cœur du Parc naturel régional de la Narbonnaise dans l’Aude … Ses hautes parois calcaires et verdoyantes qui dominent l'étendue d’eau vert émeraude lui donne l’appellation de Cénote, un des seuls en France. Les cénotes sont des puits naturels remplis d’eau douce et pouvant atteindre plusieurs dizaines voire centaines de mètres de profondeur. Ils sont très caractéristiques de la région du Yucatan au Mexique où l’on en dénombre plusieurs milliers.


Une cascade en Ardèche ou en Islande ?

La cascade de POURCHEYROLLES (photo de gauche), est une curiosité géologique que vous pourrez admirer  en Ardèche. Cette cascade est née d’un volcan et elle jaillit d’une coulée basaltique de 32 mètres de haut qui surplombe la Fontaulière.

Elle ressemble étrangement à la splendide cascade de Svartifoss en Islande (photo de droite), dont la renommée n’est pas du à sa taille (12 m de haut) mais aux splendides formations d’orgues basaltiques de couleur noire qui l’entourent.

 


Les falaises de Bonifacio ou de Polignano a mare ?

Nous revoilà sur l'île de beauté avec les falaises de Bonifacio (photo de gauche). Atteignant jusqu'à 100 mètres de haut, les falaises offrent des panoramas à couper le souffle et donnent une perspective incroyable sur la Méditerranée, les Bouches de Bonifacio, la Sardaigne et la ville haute.

Toujours en Méditerranée, Polignano a mare (photo de droite), dans la splendide région des Pouilles en Italie lui ressemble beaucoup. Proche de Bari, cette petite ville, perchée en haut de falaises calcaires, est célèbre pour la transparence bleutée de la mer qui la borde.

 


Les gorges du Verdon ou le canyon de la Tara ?

La merveille dans notre beau pays, sur la photo de gauche est bien sûr les gorges du Verdon ! Un canyon creusé par la rivière Verdon, entre les départements du Var et les Alpes-de-Haute-Provence , pouvant atteindre par endroit 700m. Et juste sublime...

Mais finalement peu profond à côté du canyon de la Tara au Monténégro (photo de droite) formé des gorges taillées par la rivière Tara qui est souvent profond de plus d'un millier de mètres (et jusqu'à 1 300 m). C'est donc le canyon le plus profond d'Euro. Et c’est très très beau aussi…

 


Site mégalithique en Bretagne ou en Ecosse ?

Sur la photo de gauche, il s'agit du site mégalithique de Saint Just en Ille et Vilaine. Sur une longue crête partant du bourg de St Just, on découvre une vaste lande puis les mégalithes apparaissent, ruines énigmatiques, héritage émouvant de civilisations oubliées…

Le site de Callanish (ou Calanais) en Ecosse (plus précisement sur l’île de Lewis) bénéficie aussi de cette ambiance si singulière et mystique.


Menton ou Valparaiso ?

La splendide ville de Menton est surnommée la “perle de la France” et on comprend facilement pourquoi...Située à la frontière franco italienne, sa vue depuis le bord de mer offre une palette de couleurs évoquant des agrumes. 

C’est vrai qu’elle a un air avec les villages des Cinque Terre en Italie mais sa ressemblance est encore plus frappante avec Valparaiso, au Chili, ville qui émerveille avec sa folle architecture bohème et colorée.

 


Salins d'Aigues Mortes ou lac Rose au Sénégal?

Sur la photo de gauche, on admire les salins d’Aigues mortes en Camargue, qui comme le lac rose du Sénégal (de son vrai nom lac Retba) auquel il fait indéniablement penser, doit sa coloration rose de l'eau à la prolifération de micro-organismes du type algues microscopiques.


Paris, Londres ou Venise ?

Une dernière petite photo un peu piège...quoi que en cette période de confinement, aller visiter Paris peut sembler des plus exotiques. Car oui, il s’agit bien sur cette photo de la rue Crémieux à Paris dans le XII, qui, grâce (ou à cause) de ses belles maisons colorées, était devenue un enfer pour ses riverains, car la proie à de bien trop nombreux touristes/instagrammeurs…

Elle ressemble beaucoup à la rue Portobello à Londres. Mais aussi, le canal du milieu en moins, à l’île de Burano près de Venise.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0